Conférence le 10 mars à 17h45 – Contestation et répression – L’espace des luttes

You are here

avec Corinne Gobin (ULB), Pierre-Arnaud Perrouty (LDH), Francesco Sebregondi et Galdric Fleury (collectif Index)

Organisator
  • sasha

Exprimer son point de vue, manifester son mécontentement, réclamer des alternatives ou les construire font partie des rôles des citoyen.ne.s en démocratie qui s’ancrent dans l’espace public. Face à ces pratiques de contestations, la régulation policière de l’ordre public pose question en raison de violences répétées à l’égard des manifestants. Certains évoquent une brutalisation de cette gestion policière et une criminalisation des mouvements sociaux. L’exposition Don’t Shoot les illustre bien. Dans ce contexte de durcissement des relations entre contestation et « police des foules », certains architectes, comme le collectif Index, s’engagent avec les outils de l’architecture pour mener des contre-enquêtes. Ils dénoncent et contrecarrent les versions officielles grâce à des reconstitutions numériques des faits. L’architecture constitue ainsi, à leurs yeux, une passerelle vers différentes formes d’engagement citoyen.