« Des justifications de l’action publique délibérative : les cas du budget participatif de la ville de Mons et des conseils consultatifs des locataires en région de Bruxelles-Capitale »

You are here

Espaces et Sociétés, n° 128-129, pp.185-2

Auteur
  • Christine Schaut
  • Ludivine Damay

Nous analysons les justifications des acteurs engagés au cœur des politiques participatives dans deux dispositifs en Belgique : les conseils consultatifs des locataires à Bruxelles et le budget participatif à Mons. L’étude des registres de justification des acteurs politiques, initiateurs de ces nouveaux projets, témoigne à la fois de l’existence d’un important fond normatif commun dans lequel ils puisent pour légitimer leur action et de l’usage différencié de celui-ci en fonction de l’échelle d’intervention, de l’auditoire présent et de la temporalité. Nous montrons aussi que la confrontation des dispositifs aux terrains locaux et aux autres acteurs produit une complexification du recours aux justifications. Enfin, si ces autres acteurs puisent eux aussi dans le même réservoir d’idées, ils le font avec des positionnements et des intentions parfois opposés.